Au moyen-âge, les fontaines publiques étaient les lieux d’alimentation en eau potable privilégiés. Lieu de rencontre et de dialogue qui remplaçait aussi le téléphone.. et bien plus pratique que d’aller à la rivière boueuse.

Toutes les catégories sociales se retrouvaient à la fontaine pour se désaltérer, laver le ligne ou faire vaisselle. Bourgeois comme paysan s’y joignaient pour deviser sur les nouvelles du monde.

Les fontaines à eau majestueuses, pour un usage récréatif et esthétique, apparaissent surtout à la Renaissance, inspirés par les travaux des ingénieurs romains en hydraulique, mécanique des fluides et leur ouvrages sur les aqueducs.

Les fontaines gravitaires fonctionnant sans électricité

Les fontaines gravitaires permettent la distribution en eau d’une fontaine décorative à partir d’un bassin situé en hauteur. Elle utilise la force naturelle de la gravité qui pousse l’eau à descendre, prendre de la vitesse au moyen d’un système de tuyauterie de diamètre progressivement réduit.

Le parc du château de Versailles a un grand nombre de bassins de type gravitaire. Louis XVI accordait une grande importance à ses jets d’eaux qui magnifiaient son château. Il faudra de vastes travaux d’hydraulique pour aller chercher l’eau et l’acheminer vers le château.

Les tuyaux de bois sont remplacés progressivement par des tuyaux de plomb puis par de la fonte. Les fontainiers deviennent un maillon important de l’ordre qui prévaut dans les jardin de Versailles. Les Francine constitueront une dynastie anoblis par le roi.

Les techniques de pompage d’eau vont également s’améliorer, comme la machine de Marly pour pomper l’eau de la Seine ou le niveau optique pour mesurer les pentes sur de longues distances.

De la fontaine à cheval à la fontaine à vent

Le premier système hydraulique de Versailles est constitué d’un réservoir de 100 m3. Il est alimenté par une pompe actionnée par un cheval aux alentours du lac de Clagny. Le débit est alors de 600 m3 par jour.

Les Francine vont édifier 3 ans plus tard un grand réservoir de 580 m3 et 3 moulins à vent qui puisent l’eau dans l’étang de Clagny. Plus tard interviendra la fameuse machine de Marly afin de pomper l’eau de la Seine situé à 10 km de là avec un dénivelé de plus de 140 m2.

Éléments d’une fontaine

La fontaine est constituée d’une fondation, d’une borne à goulot (le pilier vertical de conduction d’eau), un bassin (ou plusieurs) et d’un trop plein. Le piédestal parahcève l’oeuvre pour lui donner son aspect esthétique.

Les différents types de fontaines

La fontaine centrale de style classique est la plus connue et usitée. Ce type de fontaine autorise la création de pièces de grandes tailles et même de grottes du sommet desquelles s’écoule l’eau.

Les différents types de jets d’eau. Toute une gamme de jets existe:
– jet volcan
– jet multiple
– jet alterné

Une fontaine sur pied offre une plus grande discrétion dans un petit jardin. Au détour d’un bosquet elle offre un moment de calme et de repos, voire de fraicheur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *